Home » Enjeux » Leadership climatique

Leadership climatique

Il est temps de mettre en place une stratégie de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui met nos collectivités et notre planète sur la voie de la durabilité. 

Sous les gouvernements libéraux et conservateurs, le Canada n’atteindra même pas, au rythme actuel, les modestes cibles de réduction que nous nous sommes données, sans même parler des cibles plus ambitieuses nécessaires pour prévenir des bouleversements climatiques dangereux.

Le NPD s’assurera que le gouvernement soit redevable, en créant un Bureau de la responsabilité climatique qui fera régulièrement rapport sur les progrès réalisés, avec une cible visant à limiter l’augmentation des températures mondiales sous la barre de 1,5 degré Celsius. Dans le but de protéger nos habitats naturels, le NPD protègera aussi 30% du territoire d’ici 2030 et bannira définitivement le plastique à usage unique.

La crise est bien réelle, nous n’avons plus le luxe d’attendre. L’heure des belles paroles est révolue.

Menons pas l’exemple, en s’alimentant entièrement en électricité sans carbone net d’ici 2030 et en passant à une électricité à 100 % sans émissions d’ici 2050. Pour réaliser ces progrès, le NPD créera une nouvelle Banque canadienne pour le climat qui contribuera à stimuler les investissements dans les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et les technologies à faible émission de carbone partout au pays.

Puis, le NPD mettra immédiatement fin aux subventions pétrolières et gazières, car les fonds publics doivent soutenir la transition vers l’énergie renouvelable. Il investira l’argent pour créer une nouvelle économie verte, en commençant par 300 000 emplois dans le secteur du développement durable, dont l’électrification des transports au Québec, et des investissements massifs pour développer le transport collectif.

Les travailleuses et travailleurs qui sont les plus affectés par les changements à notre économie ne doivent pas faire les frais de la nécessaire lutte aux changements climatiques. Au contraire, aucune région ne sera abandonnée à son sort et nous reconstruirons les économies locales avec des emplois utiles et bien rémunérés.

Le Fleuve St-Laurent est l’un de nos joyaux les plus précieux. Il a donné naissance à notre société et, en tant que Québécois, nous avons le devoir collectif de le protéger.

Les appels incessants au développement industriel le long des berges mettent de la pression sur les écosystèmes fragiles. Notre fleuve s’abreuve à travers toutes les régions du Québec, où les sources de polluants sont multiples. Le NPD conduira une étude complète de l’état de santé du fleuve et de ses tributaires, et lui accordera un statut juridique qui lui est propre afin de le protéger. 

Dans Hochelaga, nous sommes si près du fleuve St-Laurent, mais nous n’y avons pas accès. Des projets pour nous permettre d’avoir accès à cette richesse collective doivent voir le jour. Le NPD travaillera avec le Port de Montréal pour les réaliser afin de rapprocher les citoyens de leur fleuve. Navette fluviale, promontoires d’observation, zone tampon institutionnelle entre les activités portuaires et les secteurs résidentiels sont autant de mesures qui visent à ouvrir une fenêtre sur le fleuve.

L’ancienne gare de triage du CN pourrait être notre prochain lien au fleuve, grâce à un immense parc linéaire menant jusqu’au Parc Maisonneuve. Le gouvernement fédéral doit agir dans ce dossier et exproprier Ray-Mont Logistiques qui va à l’encontre des pratiques de développement durable.

Nos voisins du secteur Assomption-Sud, ils ont droit à la quiétude. Les nombreux projets de développement qui y sont annoncés auront un impact majeur, en plus de détruire plusieurs milieux naturels dans cette zone déjà reconnue pour ces îlots de chaleur. De mettre de l’asphalte sur des milliers de pieds carrés n’est pas une mesure environnementale, pourtant le gouvernement n’a rien fait et continue d’encourager année après année Ray-Mont Logistiques et son projet destructeur.

Signez la pétition en soutien à la Mobilisation 6600.

Le NPD continuera à se battre aux côtés des citoyens qui sont mobilisés depuis des années. Les quelques milieux humides naturels restants présents sur l’île de Montréal doivent être préservés à tout prix, tels que le Boisé Vimont et sa biodiversité. Il est essentiel de repenser ce secteur de manière intégrée et de développer un immense lien vert reliant la rue Notre-Dame au Parc Maisonneuve, via l’antenne ferroviaire Longue-Pointe. Ce rêve de longue date deviendra réalité!

Soutenez lE NPD dans hochelaga

Faites un don à la campagne de Catheryn